Plateforme de données

Lobodis, un torréfacteur à la dosette près pour réduire ses émissions de GES

Lobodis, torréfacteur breton, créé en 1988 et pionnier dans la commercialisation de cafés issus du commerce équitable et de l’agriculture biologique en grandes surfaces, s’attaque aujourd’hui à l’empreinte carbone de ses transports Il a un objectif de réduction de 10 % des émissions de GES d’ici 2022, annoncé lors de son engagement au dispositif FRET21 

L’entreprise bretonne a mis en place une  stratégie RSE, nommée « Act & Respect », pour structurer cet engagement. Outre le désir de faire croître une filière économique responsable pour les producteurs et les consommateurs, Lobodis veut activement lutter contre le réchauffement climatique.  

Pour ce faire, des actions sont menées à différents niveaux de l’activité. En premier lieu, Lobodis a voulu travailler sur le taux de chargement des véhicules de ses prestataires transport. L’entreprise a ainsi commencé par revoir, avec son fournisseur, le conditionnement de ses dosettes de café, afin que chaque carton “prêt-à-vendre” en contienne 12 plutôt que 10. Ils ont également changé de cartons pour le transport des sachets de grains de 500g afin de limiter le vide et augmenter le nombre de colis par palette. Des discussions ont également été engagées avec un de ses transporteurs pour passer en camions double-remorques ou en double-plancher. Ces deux actions, changement de conditionnement et des véhicules avec des capacités de chargement plus importantes, permettent de réduire le nombre de camions sur les routes grâce à une optimisation du taux de chargement, pour une baisse de 15 % des émissions de tonnes CO2. 

Partagez l'article !

Découvrez nos autres articles !

L’entreprise Michelin créée en 1889, leader mondial de fabrication de pneumatiques dont le siège social...
VALRHONA, entreprise française de l’industrie agroalimentaire, spécialisée dans la production de chocolat...