Plateforme de données

Pierre Fabre inscrit FRET21 dans sa stratégie climat

Visite de l'Usine de production dermo-cosmetique Pierre Fabre de Soual. Ligne Shampoing energisant Forticea Rene Furterer

Le groupe Pierre Fabre a inscrit la RSE dans son modèle d’affaires depuis de nombreuses années. En 2022, le laboratoire pharmaceutique et dermo-cosmétique, se rapproche de FRET21 pour réduire les émissions de GES de ses transports de 10 %, dans le cadre d’une stratégie climat globale.

« Pour contribuer à la neutralité carbone d’ici 2050, conformément aux Accords de Paris, notre stratégie climat vise une diminution de 33 % de nos émissions de gaz à effet de serre (GES) entre 2017 et 2030, annonce Laetitia Favier, responsable de projet développement durable au sein du département Green Mission Pierre Fabre.

Le fret représentant 8 % de notre empreinte carbone, nous nous sommes rapprochés de FRET21 pour réduire les émissions de ce poste ». Les engagements de Pierre Fabre, regroupés dans une politique RSE animée par Green Mission Pierre Fabre, se traduisent par des feuilles de route transverses dans lesquelles chaque entité et chaque service a un rôle à jouer.

Depuis 2013, le groupe Pierre Fabre, spécialisé dans les produits pharmaceutiques et dermo-cosmétiques, est détenu à 86 % par la Fondation Pierre Fabre, fondation d’utilité publique reconnue par l’État, et à 9,2 % par ses salariés permettant au groupe de se projeter sur le long terme. Grâce à ses 5 sites de production français, dont 4 situés en Occitanie, 90 % des produits Pierre Fabre sont fabriqués en France pour être vendus partout dans le monde, notamment via ses 44 filiales. Une fois fabriqués, médicaments et soins cosmétiques sont acheminés vers les 2 sites logistique du groupe, l’un à Toulouse (31), l’autre à Ussel (15). Ces deux bâtiments livrent les clients français (pharmacies, hôpitaux, grossistes répartiteurs, partenaires de distribution pour le e-commerce) et les entrepôts secondaires pour les ventes à l’international.

Refonte du schéma directeur de distribution

L’ensemble des flux en France se fait par la route, l’aérien étant une exception. « Pour diminuer de 10 % les émissions de GES de nos transports d’ici 2025, comme nous nous y sommes engagés avec FRET21, nous avons mis en place de nombreuses actions sur quatre grands axes d’amélioration : distances parcourues, moyens de transport, taux de chargement et achats de prestation », liste Laetitia Favier. 

La principale décision prise par les équipes transport et logistique de Pierre Fabre a été la future refonte du schéma directeur de distribution. « Chacun de nos deux sites logistiques est actuellement spécialisé dans un type de produits (pharmaceutiques ou dermo-cosmétiques), explique la responsable de projet développement durable. Cela ne correspond pas toujours à la solution optimale pour limiter les flux. Nous envisageons donc de redistribuer les produits pour que les entrepôts soient plutôt associés à une zone géographique qu’à la typologie des marchandises ».

Pierre Fabre teste plusieurs énergies alternatives

Autre mesure phare pour le groupe, les énergies alternatives, telles que le PUR-XTL, biogazole paraffinique de synthèse fabriqué à partir de déchets (huiles ou graisses résiduelles), le GNV ou encore l’hydrogène sont étudiées, et pour certaines testées. « Nous avançons par étape afin d’évaluer les actions que nous accentuerons dans les années à venir pour atteindre nos objectifs à 2030, ajoute Laetitia Favier. Le PUR-XTL est ainsi pour l’instant utilisé avec un seul de nos transporteurs pour certains des flux intersites »

Le groupe travaille également à l’amélioration du taux de chargement des véhicules en portant sa réflexion sur la gerbabilité des palettes, afin de trouver le juste équilibre entre la solidité des emballages et la possibilité d’empiler deux palettes dans les camions plutôt qu’une seule. 

Dans le même temps, la volonté de réduire la fréquence des livraisons a été annoncée à certains de ses clients. « Ce changement n’est pas forcément facile à faire accepter car nos clients ont leurs propres contraintes de stockage », prévient-elle. Le taux de chargement  sera également travaillé pour les envois à l’international. « L’engagement dans FRET21 nous a par ailleurs permis un rapprochement avec des partenaires engagés, grâce à des échanges sur les solutions à mettre en place pour un transport moins carboné », se réjouit Laetitia Favier, qui rappelle que la politique RSE du groupe Pierre Fabre est évaluée au niveau « exemplaire » par le label  Engagé RSE d’AFNOR Certification. « Nous mettons en place des actions réalistes et atteignables, ajoute-t-elle. Notre ambition est de pouvoir déployer ces actions à plus grande échelle et d’établir une nouvelle feuille de route post-2025, cohérente avec notre engagement pour 2030 ».

Partagez l'article !

Découvrez nos autres articles !

Rappelons que l’objectif de la Stratégie Nationale Bas Carbone est de doubler la part modale du fret...
Mademoiselle Desserts est le leader européen dans la fabrication de pâtisseries, fournissant un large...