EQIOM obtient le Trophée EVE 2021 pour sa démarche d’économie circulaire en bio GNV

20210601_124621 (1)

EQIOM est un acteur majeur dans les matériaux de construction depuis plus de 100 ans. L’entreprise est active dans 4 domaines d’activités : la production de ciments, de granulats, et de bétons prêts à l’emploi ainsi que le traitement et la valorisation de déchets afin de réduire l’utilisation de combustibles fossiles dans ses usines.

Son engagement dans le dispositif FRET21 est aujourd’hui récompensé par la remise du Trophée meilleure coopération, dans le cadre des Rendez-vous EVE 2022.

Ce Trophée, l’entreprise le doit à son projet d’économie circulaire, qui repose d’abord sur une coopération solide entre plusieurs partenaires. La récupération des drèches de brassage de la brasserie GOUDALE, la transformation des drèches en méthane par Agriopale vont ainsi permettre d’alimenter une flotte de véhicules MAUFFREY, en bio GNV.

Cette action est bâtie sur des partenariats locaux et solides.

Les 4 véhicules bio-GNV ont permis d’assurer à Agriopale un volume suffisant pour permettre la viabilité de la station bio-GBV de Arques. Les groupes Mauffrey et Eqiom ont établi un planning digne de l’horlogerie pour mettre en place les rotations de ces véhicules entre les sites de Dunkerque et de Lumbres en tenant en compte de l’autonomie réduite par rapport à un véhicule diesel. C’est tout un écosystème qui s’est mis en place dans la durée et basé sur la confiance entre les trois partenaires.

Focus sur l’engagement dans le dispositif FRET21

Cet écosystème est amené à croître avec un doublement du nombre de véhicules à l’horizon fin 2022.

Cet engagement s’inscrit pleinement dans la charte RSE d’EQIOM  en lien avec notre vision de Construire nos territoires avec des solutions durables

Climat et Ecosystèmes : Faire évoluer le modèle économique actuel pour répondre à l’urgence climatique, l’effondrement de la biodiversité et l’épuisement des ressources

Capital Humain : Assurer la sécurité de nos équipes et contribuer à leur épanouissement en favorisant l’inclusion et les initiatives porteuses de sens

Ancrage Local : Construire, ensemble et durablement, nos territoires

La démarche de développement durable adoptée par EQIOM est alignée sur un plan d’action développé par le CSI (Cement Sustainability Initiative), qui regroupe 16 sociétés cimentières implantées dans le monde entier et conduite par le WBCSD (World Business Concil for Sustainable Development).

La décarbonation est, en effet, primordiale pour atteindre les objectifs fixés par la Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC). Cette dernière fixe ainsi pour le secteur de l’industrie un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 35% d’ici 2030, puis de 81% d’ici 2050, par rapport à 2015. Cet engagement se traduit par des actions concrètes sur chaque levier de la décarbonation de la filière ciment : la diminution de la teneur en clinker des ciments produits ou le remplacement des combustibles fossiles par des combustibles alternatifs mais aussi par un engagement afin de réduire l’impact de nos activités de transport.

Focus sur l’engagement dans le dispositif FRET21

Après une première adhésion en 2017, EQIOM renouvelle en 2020 son engagement dans le dispositif FRET21, avec un objectif encore plus ambitieux : réduire de 14 % les émissions de GES de ses activités de transport et logistique.

En rejoignant la démarche FRET21, EQIOM poursuit un engagement inscrit dans sa démarche EQIOM R « Construisons durable ». Ce programme rassemble toutes les initiatives actuelles et futures pour soutenir la transformation environnementale dans le secteur de la construction comme la production de ciment à faible empreinte carbone ou la préservation de la biodiversité sur ses sites d’extraction. pour en savoir plus sur EQIOM R https://www.eqiom.com/developpement-durable/eqiom-r

 

Pour revenir au domaine des transports, EQIOM s’est concentré pour ce 2e engagement à FRET21 à développer son plan d’action autour de 2 axes :

-Les moyens de transport : en se concentrant sur les flux de transport intersites et aval du ciment et des granulats, en développant une flotte de véhicules plus verte tirant parti des énergies alternatives (GNC, GNL, Oléo100, Biogaz,XTL,B100) et en développant le transports ferroviaire, notamment pour les flux intersites ciments permettant ainsi d’éviter l’équivalent de 2 200 camions sur les routes.

Les achats responsables : en confirmant la proportion de transporteurs labellisés « Objectif CO2 » à 15 %, et en passant de 20 à 70 % la part des prestataires de transport, engagés dans le dispositif Objectif CO2.

Le programme EVE est porté par l’ADEME, Eco CO2 et les Organisations Professionnelles (AUTF, CGI, FNTR, FNTV, OTRE, Union TLF) et bénéficie du soutien du ministère de la Transition écologique. Il est financé par les fournisseurs d’énergie dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie.

Partagez l'article !

Découvrez nos autres articles !