Plateforme de données

Linevia accroit sa politique de réduction d’émission de CO2

linevia369

Linevia est une entreprise familiale de transport de personnes. Composée de 215 collaborateurs, elle est présente dans le paysage breton depuis 1934. Membre de la Breizh COP, Linévia participe au développement de la filière BioGNV et Action pour la biodiversité ainsi qu’à la création de puits carbone. La diminution de l’impact écologique est l’un des grands axes de la RSE de l’entreprise engagée dans le dispositif Objectif CO2.  

Linevia un acteur du transport engagé sur son territoire

L’entreprise s’est engagée dans l’amélioration de son empreinte environnementale. En effet Linevia a mis en place une politique qui vise à lutter pour la préservation de la biodiversité, des ressources en eau ainsi qu’à la réduction des émissions de GES. C’est dans la continuité de cette politique que Linevia a signé la charte « Objectif CO2 » du programme EVE

« La démarche Objectif CO2 nous permet de donner des réponses concrètes à nos clients en matière de diminution de l’impact carbone de la mobilité. Le label Objectif CO2 va plus loin et atteste d’un engagement sincère, véritable, mesuré et vérifié. C’est une garantie pour nos clients » déclare l’entreprise.  

Un plan d’action établi pour réduire les émissions de CO2

L’objectif de Linevia est la réduction en trois ans de 16,7 % (soit environ 4 % par an) de ses émissions de CO2. « Sachant qu’actuellement nous émettons 2941 T de CO2 par an, nous visons une économie de 490 T de CO2« .

Pour atteindre son objectif, Linevia a décidé d’élaborer un plan d’action.

Tout d’abord, tous les conducteurs et conductrices sont formés à l’écoconduite, ce que l’entreprise considère comme une action importante.  Au niveau des véhicules , Linevia décide d’opter pour des pneumatiques basse résistance pour l’ensemble du parc, ainsi que pour des lubrifiants moteurs économiseurs d’énergie. De plus, l’entreprise a procédé à un renouvellement du parc des véhicules (13%) en faveur du carburant BioGNV. 

L’accompagnement par le dispositif Objectif CO2 a été vécu par Linévia comme la force du dispositif. « Notre chargée de mission nous accompagne par la mise à disposition d’outils et en répondant à nos interrogations techniques avec beaucoup de pédagogie et de disponibilité. Nous n’avons jamais eu le sentiment d’être isolés. » 

Satisfaction pour les dirigeants de l’entreprise

Pour François, Christophe et Julien Herviaux dirigeants de Linevia, la satisfaction de pouvoir diriger une entreprise familiale qui peut exprimer ses valeurs et les défendre, est un bénéfice inestimable.

« Notre engagement environnemental renforce ainsi l’attractivité de notre entreprise. Il a aussi eu un impact sur les professionnels présents depuis de nombreuses années » commentent-ils. 

Un dispositif à encourager en Bretagne

Ils concluent en insistant sur le fait que le dispositif devrait être davantage encouragé en Bretagne. « Il faut que les autorités organisatrices du transport s’engagent dans la politique de la Région précisée dans le Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires. La politique de la Région est claire. D’ici à 2030 , 50 % des kilomètres routiers pour la Région Bretagne devront être réalisés avec du BioGNV. D’ici à 2050 , 50 % des kilomètres routiers pour la Région Bretagne devront être réalisés avec de l’hydrogène. Ce sont des engagements forts et il faut commencer dès aujourd’hui ».

En effet, un parc se renouvelle en douceur. Il ne s’agira pas en 2030 de choisir de remplacer d’un coup 50 % du parc. Cela représenterait un coût énorme et précipiterait des véhicules encore fonctionnels au rebut. Il faut préserver les cycles de vie et faire évoluer notre parc dès maintenant, car 8 ans sont nécessaires pour renouveler raisonnablement 50 % des véhicules. Surtout, commencer dès maintenant, c’est déjà éviter des émissions de CO2.

 

Le programme EVE est porté par l’ADEME, Eco CO2 et les Organisations Professionnelles (AUTF, CGI, FNTR, FNTV, OTRE, Union TLF) et bénéficie du soutien du ministère de la Transition écologique. Il est financé par les fournisseurs d’énergie dans le cadre du dispositif des certificats d’économies d’énergie.

Partagez l'article !

Découvrez nos autres articles !

L’entreprise Michelin créée en 1889, leader mondial de fabrication de pneumatiques dont le siège social...
VALRHONA, entreprise française de l’industrie agroalimentaire, spécialisée dans la production de chocolat...