Plateforme de données

BLH agit pour réduire son empreinte carbone et s’engage dans le dispositif FRET21

Article_logo_BLH_230424

BLH est une société familiale créée en 1983 spécialisée dans la distribution de matières premières aromatiques et parfumeries pour les professionnels. Depuis sa création il y a 40 ans, BLH n’a pas cessé de grandir et d’évoluer, le tout dans une optique d’amélioration continue. En 2012, BLH a ajouté à son éventail une démarche RSE qu’elle n’a de cesse d’étoffer et perfectionner grâce à différents programmes d’accompagnement

C’est dans ce contexte que l’entreprise s’est engagée dans le dispositif FRET21 en 2022 avec un objectif de réduction de ses émissions de GES sur ses activités de transport de 5% sur 3 ans.

 « Le dispositif FRET21 va nous permettre d’être plus précis sur le suivi de nos données et pouvoir accompagner nos clients et prestataires de transport dans ce sens », confie Sophie GOGOT, Responsable Sécurité – Environnement de BLH.

 

L’entreprise a construit son plan d’action autour de 4 axes : 

  • Axe 1 : le taux de chargement des véhicules. L’entreprise souhaite sensibiliser ses clients sur leur impact CO2 afin de les inciter à grouper leurs commandes de la semaine plutôt que de les livrer tous les jours pour certains. Il s’agit donc d’optimiser les déplacements et la quantité chargée dans les véhicules afin de réduire son impact.
  • Axe 2 : le moyen de transport. L’entreprise va passer l’ensemble de ses véhicules sous norme euro 6 et a déjà acquis un véhicule léger de livraison électrique. Elle a également mis en place la télématique embarquée sur l’ensemble de ses véhicules, qui va lui permettre de suivre en temps réel ses tournées, d’être plus réactif et d’obtenir plus précisément des données CO2 afin de confirmer l’application de l’écoconduite.  
  • Axe 3 : les transporteurs. BLH va inciter ses prestataires externes à s’engager dans le dispositif Objectif CO2 du programme EVE. Ce critère est ajouté à leur grille de sélection fournisseur.  
  • Axe 4 : la distance parcourue. L’optimisation des tournées est un critère de plus en plus important afin de pallier les trajets à vides. A ce jour, l’entreprise réalise 2 à 3 tournées par jour (1 à 2 le matin et 1 l’après-midi). L’intérêt est de pouvoir supprimer à minima une tournée en faisant partir le véhicule à la journée plutôt qu’à la demi-journée et ainsi pouvoir limiter les trajets à vide.
Partagez l'article !

Découvrez nos autres articles !

Le groupe coopératif Tereos qui rassemble 11 200 coopérateurs dispose d’un savoir-faire reconnu dans...
Hasbro est une entreprise mondialement connue dans le domaine des jouets et des jeux à travers ses marques...